Haren | Événements, loisirs et fête

Haren était autrefois un village à la vie associative très riche qui attirait une foule de gens de la région. Haren a compté plusieurs équipes de football, une fanfare, une harmonie, un corps de majorettes, le groupe de danse « Vro en blij », trois associations de tireurs d’élite (dont la guilde des archers de saint Sébastien toujours active aujourd’hui). Outre le mouvement de jeunesse CHIRO, les jeunes pouvaient également choisir entre deux centres de jeunesse : Sirocco++ et Toogenblik. Il n’y avait pas que des habitants de Haren qui étaient concernés, la frontière avec Diegem et Vilvorde était dans les faits inexistante. Qu’on soit de Haren ou pas, on jouait tout simplement avec l’équipe de football qui se réunissait dans son café préféré ou on adhérait aux activités organisées par son entreprise. UPL, grand employeur et fabricant de papiers peints à Haren, disposait ainsi d’une fanfare et les ouvriers-musiciens avaient un horaire de travail réduit le vendredi en raison des répétitions.

La vie associative a évolué en partie en raison de l’urbanisation et d’une population plus cosmopolite.

Aujourd’hui, l’ancien club des jeunes Toogenblik existe toujours, mais il ouvre désormais son offre musicale à tous les âges. La troupe de théâtre HOL, issue du CHIRO, reste très créative. L’animation socioculturelle destinée aux adultes se fait toujours au KWB (Kristelijke Werkliedenbond) et au FEMMA, qui était autrefois le KAV (Kristelijke Arbeidersvrouwen). Les personnes âgées peuvent se rendre à l’OKRA (anciennement le Kristelijke Gepensioneerdenbond) pour des activités de détente. Et il existe aussi à Haren un département de SAMANA (anciennement Ziekenzorg) où les personnes en bonne santé, les malades et les bénévoles prennent soin les uns des autres.

Beaucoup de nouveaux habitants de Haren ne connaissent toutefois pas toujours bien la vie associative traditionnelle néerlandophone. L’intégration des nouveaux venus se fait davantage dans des clubs sportifs, des associations pour les familles (comme la bulle d’air) ainsi que dans des comités de quartier. Ces derniers se concentrent davantage sur les problèmes d’environnement, d’urbanisme et de logement, comme le Comité de Haren, Haren+ et SOLIDharen.

Avant la création de ces comités, certains habitants travaillaient toutefois déjà à la préservation du patrimoine de Haren. C’est ainsi qu’est né le groupe de travail Hart voor Haren dans lequel, sous la direction de Jeanne Goubert, plusieurs personnes issues d’anciennes familles du village se sont préoccupées de la situation de leur quartier au sein de la grande métropole. C’est en partie à partir de ce groupe de travail qu’est d’ailleurs né le centre communautaire De Linde, avec le soutien de la Nederlandse Commissie voor de Cultuur (NCC) et de l’actuelle Vlaamse Gemeenschapscommissie (VGC). De Linde est un centre de loisirs proposant du théâtre, de la musique, des activités pour familles et enfants, etc. Ses locaux peuvent être mis à disposition d’associations ou d’individuels pour des rencontres et activités diverses. Il organise des événements de sa propre initiative ou en collaboration avec d’autres associations de Haren.

Les Harenois à la recherche de cours de théâtre, de danse et de musique peuvent également se tourner vers l’académie communale.

De nombreuses personnes se retrouvent aussi à la Maison de Quartier, qui met en place des activités socioculturelles tels qu’un restaurant social, des animations pour enfants, des ateliers créatifs, et dispose d’un programme de loisirs pour les vacances.

 

 

Question sport, le FC Haren est le plus grand club sportif de Haren, il organise de nombreuses activités dans et autour de la salle de sport. Les seniors font de la gymnastique avec Blijf Fit. Le club cycliste WTC Haren propose des balades à vélo du printemps à l’automne dans les vastes environs de Haren. Il y a une cinquantaine d’années, il y avait même un club de natation à Haren. Le conseil communal de l’époque avait en effet promis la construction d’une piscine sur le Middelweg et l’avait annoncé à grand renfort de publicité. Malheureusement, ce projet ne s’est jamais concrétisé…

Malgré une offre assez diversifiée, tout le monde ne trouve toutefois pas l’activité de loisirs qu’il recherche. Ce qui fait que certains Haerenois, surtout les jeunes, passent une partie de leur temps libre ailleurs à Bruxelles ou en Flandre. Mais attention, avec Planet Park, Haren dispose maintenant du plus grand skatepark intérieur de Bruxelles !

GC De Linde

Parcourez les témoignages